Codex Latinus Monacensis 849 : Liber Incantationum Exorcismorum et Fascinationum Variarum. (Bibliothèque de Bavière, Munich)

Un magnifique recueil de nécromancie, écrit au 15ème siècle. Le texte est composé en latin. Il contient peu ou pas de théorie cohérente, mais ses textes vont de la simple divination à la nécromancie ou encore l'alchimie et les formules alchimiques, ainsi que la magie astrale et les listes des Esprits et de leurs utilisations particulières. Plusieurs parties du texte sont accompagnées d'illustrations, de cercles magiques.

Ce grimoire médiéval vise à créer toutes sortes d'illusions merveilleuses, des sortilèges d'invisibilité, des rituels pour trouver des trésors cachés, la scrutation divinatoire et la divination nécromantique ou encore la méthode pour découvrir les identités des voleurs, la création d'un trône volant, ainsi que de nombreux sortilèges de nécromancie qui vont aussi loin que de rappeler un cadavre hors de sa tombe !

La transcription latine complète peut être trouvée dans le livre « Forbiden Rites» publié par Richard Kieckhefer, (Pennsylvania State University Press, University Park, PA 1998, 384 pages), dont certaines sections sont traduites.