L'une des nombreuses versions de la Grande Clef de Salomon (XVIè siècle).

Ce manuscrit est rédigé en anglais et latin. Il semble avoir été copié à partir d'un autre manuscrit comportant la mention: appartenant à Thomas Clarke. Les pages sont numérotés de 206 à 235.

Cette portion du manuscrit traite de l'invocation de différents démons (avec des variations dans leurs noms - Reatonay, Terebinthus, Elzeph) ainsi que d'un grand nombre de sortilèges destinés à obtenir une protection magique..